Laboratoire du Changement Social et Politique


Réunions


Plateforme des savoirs critiques


Revues et collections


Liens externes


Dernières Parutions





Réunion-débat collectif autour de l’attentat contre Charlie Hebdo (7 janvier 2015 et l’Hypercacher de la porte de Vincennes (9 janvier 2015)



Jeudi 19 mars- 9h-12h-Salle M19 (sous réserve)- Olympe de Gouges

Qu’avons nous compris, ou non, des événements survenus au début du mois de janvier 2015 ? Cette simple question exige une pensée partagée et débattue.

Est-ce que les événements "Charlie" (à défaut de trouver une meilleure façon de les nommer) marquent une rupture ? De quoi ? Est-ce que nous avons besoin de nouvelles catégories d’analyse pour pouvoir décrire et interpréter- expliquer ce qu’il s’est passé et pour rendre compte des implications ?

Qu’est-ce que nos propres travaux (thèses, articles, recherches), nos expériences sociales et politiques passées, nos convictions plus ou moins affectées, nos expériences quotidiennes dans nos emplois, dans les discussions avec nos amis, collègues, parents, voisins..., dans nos pratiques militantes politiques, associatives etc. apportent à l’éclaircissement ou à la compréhension de ces événements ?

Comment éviter les multiples pièges qui empêchent un regard critique et posé pour débattre sur ces événements : relativismes outranciers, culturalismes réducteurs qui dépolitisent l’analyse, ethnicisations essentialistes et aveuglantes, visions binaires appauvrissantes, faux dilemmes, hiérarchisations comparatives des souffrances et humiliations historiques ... et je vous invite à compléter la liste de tous ces obstacles de la pensée libre que nous voyons de plus en plus s’installer, depuis les événements, dans l’opinion publique, les médias, les déclarations des hommes et femmes du monde politique sans aucunement épargner le monde académique, nous ?

Le débat devrait être une discussion générale qui nous réunit autour de ce qui nous a "touché" et nous interroge probablement encore tous et toutes de différentes manières.
Hannah Arendt écrit dans la préface de La crise de la culture : "La pensée elle-même nait d’événements de l’expérience vécue et doit leur demeurer liée comme aux seuls guides propres à l’orienter". Cette réflexion Arendtienne pourrait être un des vecteurs qui organise notre débat collectif. Ce n’est pas un appel à un empirisme naïf ni à un objectivisme crédule, mais à une attention réflexive et réfléchie sur nos propres engagements face à la réalité sociale et politique qui se déroule "sous nos yeux" et ne peut nous laisser indifférents.

Nous vous invitons à proposer vos questions, vos pensées en construction, les thèmes qui vous semblent important à discuter. Peut être avez-vous des réactions rédigées en écho des événements, des phrases perdues dans des bouts de papiers, des images... qui sont restées comme des mots privés, nécessaires à une introspection de votre propre posture face à la violence, face aux contradictions, face à vos utopies politiques, face à des incertitudes ou à des certitudes politiques... et que vous voulez maintenant partager avec les autres pour en discuter.

Bien sûr toutes vos idées et toutes vos initiatives seront les bienvenues.





Calendrier

  • jeudi 19 mars 2015, 09h-12h, Salle M19 - Olympe de Gouges.


Mentions légales | Espace privé