Laboratoire du Changement Social et Politique


Archives


Les masters


Plateforme des savoirs critiques


Revues et collections


Liens externes


Dernières Parutions





Historique


Quelques points de repère dans l’histoire du LCS 1970 - 2013

1970 :
Fondation par Max Pagès du Laboratoire de Changement Social, à l’Université Paris IX Dauphine, au sein de l’UFR des Sciences de l’organisation (3e cycle), avec Alain Aymard, Michel Magnard, France Margot-Duclos et Jacqueline Palmade.

1971 :
Vincent de Gaulejac soutient sa thèse à Paris IX et est recruté comme assistant associé.

1973 :
Séminaire de Charbonnières animé par Max Pagès, suivi de nombreuses expériences autour de « séminaires à structures flexibles » et de séminaires d’expressions, en France, en Angleterre et en Allemagne.

1974  :
Début de la recherche sur Le pouvoir dans les organisations sous la direction de Max Pagès avec Michel Bonetti, Vincent de Gaulejac, Daniel Descendre, Hervé Drouard et Chantal Guérin.

1975  :
— Séminaire de Lourmarin sur le thème « Pouvoir et expression », animé par Max Pagès, Annick Berquin, Michel Bonetti, Vincent de Gaulejac, Guy Lafarge, Jean-Marie Robine et Guy Tonella.
— Création du DEA « Structures et changements humains dans les organisations » sous la direction de Max Pagès.
— Création du DESS « Formation et intervention dans les organisations » sous la direction de France Margot-Duclos.

1976  :
Remise du rapport « Le pouvoir dans les organisations » au CORDES, Commissariat Général au Plan.

1977  :
Publication de Le travail amoureux, éloge de l’incertitude, de Max Pagès.

1979  :
Publication de L’Emprise de l’organisation, par Max Pagès, Michel Bonetti, Daniel Descendre et Vincent de Gaulejac, suite à la recherche sur le pouvoir.

1981  :
— Départ de Max Pagès, nommé à l’UFR de Sciences Humaines Cliniques de l’Université Paris 7 où il rejoint le Laboratoire de Psychologie Clinique Individuelle et Sociale dirigée par Claude Revault d’Allonnes avec Florence Giust-Desprairies, Dominique Lhuilier et Jacqueline Barus-Michel.
— Vincent de Gaulejac prend la direction du Laboratoire de Changement Social auquel collaborent Alain Aymard, Annie Jacob, Salvador Juan, Guy Jobert, Jacqueline Palmade et Jacques Salzer.

1982  :
— Publication de « Que faire des histoires de Famille ? Roman familial et trajectoire sociale », in Le Groupe Familial, par Michel Bonetti, Jean Fraisse et Vincent de Gaulejac.
— Max Pagès prend la direction à l’UFR de sciences cliniques d’un DEA centré sur l’étude pluridisciplinaire des facteurs psychologiques et sociaux des conduites individuelles et collectives avec, dans l’équipe pédagogique, Ophélia Avron, Jacqueline Barus-Michel, Michel Bonetti, Christophe Dejours, Vincent de Gaulejac, Feya Reggio et Claude Revault d’Allonnes.

1983  :
— Mise en place du cycle « Roman familial et trajectoire sociale » en collaboration avec l’UFR de Sciences Humaines Cliniques, à l’Université Paris 7.
— Animation d’un atelier « Sociologie et psychanalyse » avec Guy Atlan, Daniel Bertaux, Chantal Lechartier, Vincent de Gaulejac, Marie-Claire Lavabre, Anne Muxel, Feya Reggio, François de Singly et Serge Tisseron.

1984  :
Recherche sur la monoparentalité, sous la direction de Vincent de Gaulejac avec Nicole Aubert, Yamina Kébiri et Jean Gabriel Offroy (Convention CNAF).

1985  :
— Création du DESS « Gestion du développement social », sous la direction de Vincent de Gaulejac avec Pierre-Jean Andrieu, Michel Bonetti, Jean Fraisse et Michel Wieviorka.
— Colloque « Femmes, Hommes et pouvoir dans les organisations » organisé sous la direction de Nicole Aubert.

1986  :
Vincent de Gaulejac soutient sa thèse de doctorat d’État sur « La névrose de classe, Trajectoire sociale et conflits d’identité » devant un jury composé de Robert Castel, Eugène Enriquez, Max Pagès, Roger Perron, Claude Revault d’Allonnes et Claude Veil.

1987  :
— Séminaire « Roman épistémologique et migrations théoriques » à Dammarie-les-Lys, avec Claude Revault d’Allonnes, Jacqueline Barus-Michel, Vincent de Gaulejac, Ruth Kohn, Michel Legrand, Francis Loïq, Klimis Navridis, Max Pagès et Serge Tisseron.
— Publication de La Névrose de classe, par Vincent de Gaulejac.

1988  :
— Colloque de Spetses (Grèce), « Social/psychique, articulations », organisé par Klimis Navridis, le LCS et le Laboratoire de Psychologie Clinique Individuelle et Sociale de l’Université Paris 7.
— Création d’un groupe de travail « sociologie clinique » au sein de l’AISLF à Genève avec Robert Sévigny, Gilles Houle, Eugène Enriquez et Vincent de Gaulejac.
— Recherche sur « le Coût de l’Excellence » avec Nicole Aubert, Vincent de Gaulejac et Solange Vindras (Convention MIRE, Ministère des Affaires Sociales).

1989  :
Nomination de Vincent de Gaulejac à l’UFR de Sciences sociales de l’Université Paris 7.

1990  :
— Création d’une « Jeune Équipe » sous la direction de Vincent de Gaulejac à l’Université Paris 7 avec Eugène Enriquez, France Aubert, Frédérique Reynaud, Emmanuel Garrigues et Christian Bertaux.
— Colloque à l’Université de Montréal sur la démarche clinique dans les sciences humaines, organisé par Robert Sévigny, Gilles Houle et Jacques Rhéaume, avec la participation d’Eugène Enriquez et Vincent de Gaulejac.

1991  :
Programme de recherche sur « Honte et pauvreté » avec Frédéric Blondel, Dominique Marie Boulier, Adrienne Chambon, Luce Janin Devillars, Vincent de Gaulejac, Shirley Roy, Isabel Taboada-Leonetti et Norma Takeuti (Convention CNAF).

1992  :
— Premier Colloque « Sociologies cliniques » organisé par le Laboratoire de changement social à Paris 7 avec 150 participants.
— Reconnaissance des Comités de recherche de sociologie clinique par l’Association Internationale de Sociologie (RC 46) et l’Association Internationale des Sociologues de Langues Française (RC 19).

1993  :
— Publication de Sociologies Cliniques, ouvrage collectif sous la direction de Vincent de Gaulejac et Shirley Roy chez ÉPI-Desclée de Brouwer, dans la collection « Reconnaissance » dirigée par Max Pagès et Fraga Tomasi.
— Publication de L’analyse clinique dans les sciences humaines, sous la direction de Eugène Enriquez, Gilles Houle, Jacques Rhéaume et Robert Sévigny, aux Éditions Saint-Martin, Montréal.

1994  :
— Deuxième colloque de Spetses, en hommage à Max Pagès, « Psychosociologies des années quatre-vingt-dix ».
— Publication d’une recherche sur La lutte des places, par Vincent de Gaulejac, Isabel Taboada-Léonetti, Dominique-Marie Boulier et Frédéric Blondel.
— Création du DESU Consultant sous la responsabilité de Dominique Astier et Vincent de Gaulejac.
— Début du séminaire « Histoires de vie et choix théoriques » animé par Vincent de Gaulejac : Interventions de Eugène Enriquez, Numa Murard et Christian Bachmann.

1995  :
— Création du DEA « sociologie du pouvoir » sous la direction d’Eugène Enriquez, avec une orientation de sociologie clinique.
— IIIe Colloque de sociologie clinique à Montevideo organisé par Ana Maria Araujo.
— Soutenance de thèse de Jean-Philippe Bouilloud sur « La réception de la sociologie par l’épistémologie des sciences de la nature », sous la direction d’Eugène Enriquez.
— Colloque de Sociologie Clinique du 46e R.C. de l’A.I.S., Rome, 28-31 mai 1995.
— Séminaire « Histoires de vie et choix théoriques ». Interventions de Pierre Ansart et Pierre Fougeyrollas.

1996  :
— Colloque de l’AIS à Bielefeld.
— Création des Cahiers du Laboratoire de Changement Social.
— Séminaire « Histoires de vie et choix théoriques ». Interventions de Jean Duvignaud et Vincent de Gaulejac.
— Création de la collection « Sociologie clinique » chez Desclée de Brouwer.
—  Publication d’un ouvrage collectif L’aventure psychosociologique chez Desclée de Brouwer, avec notamment Nicole Aubert, Jacqueline Barus-Michel, Vincent de Gaulejac, Florence Giust-Desprairies, Klimis Navridis, Jacques Réhaume.
— Colloque de l’AISLF « Les sociologues et l’invention de société : de l’élucidation à l’action » - 8-12 juillet 1996 (Evora, Portugal).

1997  :
— Reconnaissance du LCS comme équipe d’accueil à L’Université Paris 7.
— Colloque en hommage à Eugène Enriquez « Le Goût de l’altérité ».
— Publication d’un numéro d’International Sociology, consacré à la sociologie clinique, sous la direction de Vincent de Gaulejac (Vol. 12, N° 2, juin 1997) avec les contributions de Jeffrey C. Alexander, Jean-Philippe Bouilloud, Jon Clark, Eugène Enriquez, Vincent de Gaulejac, Gilles Houle, Jacques Rhéaume, Robert Sévigny et Zhou Wenlin.
— Publication de Sociologie – Épistémologie de la réception par Jean Philippe Bouilloud.
— « Colloquio Internacional de Sociologia Qualitativa », Université de Cuernavaca, Mexique, juillet 1997 (Mexique) organisé par Elvia Taracena
— Séminaire « Histoires de vie et choix théoriques ». Interventions de Michel Wieworka, Anne Ancelin Schützenberger, Sonia Dayan Herzbrun et Jean Duvignaud.

1998  :
— Colloque sur « Les sciences sociales et l’argent », organisé par Jean-Philippe Bouilloud et Véronique Guienne.
— Colloque de l’AIS à Montréal.
— Séminaire « Histoires de vie et choix théoriques » : Interventions de Robert Castel, Gérard Namer, André Marcel d’Ans et Claudine Haroche.

1999  :
— Habilitation du DESS « Théories et pratiques de l’intervention dans les organisations » sous la responsabilité de Dominique Lhuilier.
— Troisième colloque de Spetses « Pouvoir, souffrance, violence », organisé par Klimis Navridis, Athènes-Spetses.
— Séminaire « Histoires de vie et choix théoriques ». Interventions de Serge Moscovici, Edgar Morin, Georges Balandier, Alain Touraine.

2000  :
— Trentième anniversaire du LCS.
— Colloque de l’Association Internationale de Sociologie de Langue Française, Québec, 3-7 juillet 2000.
— Séminaire « Histoires de vie et choix théoriques ». Interventions de Jean-Pierre Vernant, Monique Chemilier Gendreau, Michèle Perrot.

2001  :
— VIIIe Coloquio International de sociologia clinica « Subjectividad, psicoanàlisis y teorìa social » à l’Université Nationale Autonome de Mexico, UNAM-Iztacala, avec Elvia Taracena.
— Congrès de l’International society for the psychoanalytic study of organizations, Paris, Juin 2001, organisé par Gilles Amado.
— Colloque « Sociologie Critique Sociologie Clinique », ESCP-EAP, Paris, 15-16 novembre 2001.
— VIII Colòquio internacional de sociologia clìnica, « Transformations sociales, subjectivité et politique », Universidade Federal de Minas Gerais, Belo Horizonte (Brésil), organisé par José Newton, Vanessa Andrade de Bario et Teresa Carreteiro.
— Création de la collection sociologie clinique chez ÉRÈS.
— Séminaire « Histoires de vie et choix théoriques ». Interventions de Pierre Bourdieu, Renaud Sainsaulieu, Georges Lapassade.

2002  :
— XVe World Congress of Sociology, Brisbane, Australie, Juillet 2002.
— IXe Coloquio International de sociologia clinica, Instituto Mora, Mexico.
— Imaginarios, pràcticas sociales e instituciones, organisé avec Elvia Taracena.
— Démarrage de la collection Changement social chez L’Harmattan.
— Séminaire « Histoires de vie et choix théoriques ». Interventions de Michel Crozier, Françoise Héritier, Raymond Boudon.

2003  :
— 4e colloque de Spetses, « Sociétés en crise et recherche de sens », Université d’Athènes.
— Colloque international « La mondialisation et ses effets. Nouveaux débats, nouvelles approches », Centre d’Etudes et de Recherche Amérique Latine – ESCP Europe.
— Décade de Cerisy la Salle, « Résistance du sujet - Résistance au sujet », organisée par Michel Legrand.
— Colloque sur « l’Individu hypermoderne », sous la responsabilité de Nicole Aubert.
— Prix de thèse « Le Monde » de la recherche, attribué à Fabienne Hanique, pour sa thèse intitulée « Les liens du sens, chronique de la modernisation au guichet », soutenue en décembre 2002.

2004  :
— Premier Congrès de l’Association Française de Sociologie, « Dynamiques de transformation de la société française contemporaine », Université Paris13, création du Réseau Thématique de sociologie clinique, RT 16.
— Université de Salvador de Bahia, Brésil, cycle de conférences sur « Sociologie et psychanalyse » avec Jacqueline Barus-Michel et Vincent de Gaulejac.
— XVIIe congrès international de l’Association internationale des sociologues de langue française, « L’individu social. Autre réalités, autre sociologie ? », Tours, juillet 2004.
— Création du master SSAMECI (Sciences sociales appliquées aux métiers du conseil, des études et de l’intervention) avec une spécialité recherche « clinique du changement » et une spécialité professionnelle « théorie et pratique de l’intervention dans les organisations ».
— Prix de thèse « Le Monde » de la recherche, attribué à Marie-Anne Dujarier, pour sa thèse intitulée « l’idéal au travail », soutenue en décembre 2003.
— Dominique Lhuillier est nommée professeur au CNAM. 
— Fabienne Hanique est nommée MCF à Paris 7 et prend la responsabilité de la spécialité du master 2 « théorie et pratique de l’intervention dans les organisations ».
— Séminaire « Histoires de vie et choix théoriques ». Interventions de Jacques Ardoino.

2005  :
— Centre culturel international de Cerisy la Salle, colloque « Les sentiments et le politique », organisé par Pierre Ansart et Claudine Haroche.
— Colloque « Exister dans l’entreprise », organisé en collaboration avec l’Université Paris V René Descartes et Paris 9 Dauphine, sous la responsabilité de Fabienne Hanique et Laurence Servel.
— Congreso Resiliencia, organisé en collaboration avec l’Université UNAM – Iztacala, Mexique.
— Séminaire « Histoires de vie et choix théoriques ». Interventions de Jacqueline Barus-Michel, Jean-Claude Passeron, Daniel Bertaux.

2006  :
— Florence Giust-Desprairies, auparavant professeur à Paris 8, est nommée professeur à l’UFR de Sciences sociales et rejoint le LCS dont elle devient codirectrice.
— Participation au colloque organisé par l’EHESS-CADIS, « Les sciences sociales en mutation », Paris, mai 2006.
— Convegno Internazionale di Sociologia Clinica, Colloque « Normale et patologico, salute et malattia nella riflessione scientifica », Napoli-Vietri sul mare, 6-8 Juin 2006, organisé avec Massimo Corsale.
— Publication de Sociétés en crise et recherche de sens, Athènes : Castoniatis, sous la direction de Klimis Navridis.
— IIe Congrès de l’Association Française de Sociologie, « Dire le monde social. Les sociologues face aux discours politiques, économiques et médiatiques », Bordeaux, septembre 2006.
— Séminaire « Histoires de vie et choix théoriques ». Interventions de Danilo Martucelli, Max Pagès, Jacques Rhéaume et Pascal Dibie.

2007  :
— Xe Colòquio internacional de sociologia clìnica, « Société contemporaine, rupture et liens sociaux », Universidade Federal de Minas Gerais, Belo Horizonte (Brésil).
— XXe ediciòn de los cursos de verano, Universidad Computense Madrid, Conférences de J. Barus-Michel et V. de Gaulejac : « La sociologìa clinica : Teoria y pràctica en las ciencias sociales ».
— Ve Congreso International de Anàlisis Organizational, Modernidad, ética e intervenciòn en las organizaciones, Guanajuato, Mexique, novembre 2007, en hommage à Eugène Enriquez.
— Colloque « Dynamiques sociales et expériences subjectives », coorganisé par Vincent de Gaulejac Florence Giust-Desprairies et Jean-Philippe Bouilloud en l’honneur de Jacqueline Barus-Michel organisé par le CERS et le LCS à l’ESCP-EAP, 7 et 8 décembre 2007.
— Journée d’Etude sur « Les récits autobiographiques dans les sciences », coorganisé avec la Société Française pour l’Histoire des Sciences de l’Homme et le CERS de l’ESCP-EAP (Centre d’Etudes et de Recherches sociologiques), sous la responsabilité de Jean Philippe Bouilloud.
— Publication de La Sociologie clinique, enjeux théoriques et méthodologiques (érès) sous la direction de Vincent de Gaulejac, Pierre Roche et Fabienne Hanique.
— Prix de thèse « Le Monde » de la recherche, attribué à Emmanuel Gratton pour sa thèse intitulée « l’homoparenalité coté pères », soutenue en décembre 2006.
— Séminaire « Histoires de vie et choix théoriques ». Interventions de François de Singly, Benjamin Stora et Florence Giust-Desprairies.

2008  :
— XIe Colloque international de sociologie clinique et psychosociologie, Athènes, mai 2008, « Liens, ruptures et création : Le sujet face aux contradictions des sociétés hypermodernes ».
— XVIIIe Congrès de l’Association Internationale des Sociologues de Langue Française, « Être en société. Le lien social à l’épreuve des cultures », Istanbul, juillet 2008.
— Colloque « Voir - être vu, l’injonction à la visibilité dans les sociétés contemporaines », Paris, ESCP-EAP 29-31 mai 2008 organisé par Nicole Aubert, Eugène Enriquez, Claudine Haroche, Florence Giust-Desprairies et Yan Spurk.
— Journée d’étude « Pourquoi se raconter ? »
— Publication de Intervenir par le récit de vie (érès) sous la direction de Vincent de Gaulejac et Michel Legrand.
— Publication de Exister dans l’entreprise (L’Harmattan), coordonné par Fabienne Hanique et Laurence Servel.
— Soutenance d’HDR de Nicole Aubert.
— Séminaire « Histoires de vie et choix théoriques ». Interventions de Guy Berger, Klimis Navridis, Marcel Fournier (pour Marcel Mauss), Alain Caillé, Nathalie Heinich.

2009  :
— IIIe Congrès de l’Association Française de sociologie, « Violence et Société », Paris, avril 2009, Université Paris Diderot. Animation des « États généraux de la sociologie » et d’une table ronde sur les travaux des trois laboratoires de l’UFR de sciences sociales.
— Colloque des 50 ans de la psychosociologie en France, coorganisé avec le CIRFIP, le CERS et l’ESCP-Europe, sous la direction de Florence Giust-Desprairies.
— Conférence autour de Franco Ferarrotti, « Histoires de vie, histoire d’une vie », Paris, Centre Culturel Italien.
— Association Russe de Sociologie, Moscou, remise du prix Sorokin à Vincent de Gaulejac, à l’Université de Lomonosov.
— Soutenance de thèse de Aude Harlé, « Le coût et le goût du pouvoir : le désenchantement politique face à l’épreuve managériale, sociologie clinique des cabinets ministériels », prix de thèse Le Monde de la recherche, 1er Prix de thèse du Sénat.
— Publication de « Reinvencoes do sujeito social - teorias et praticas biograficas », Norma M. Takeuti & Christophe Niewiadomski, Porto Alegre, Sulina, Octobre 2009.
— Publication de Devenir sociologue, Histoires de vie et choix théoriques, par Jean Philippe Bouilloud.
— Réédition de L’Imaginaire collectif de Florence Giust-Desprairies (érès, format poche).
— Création par Vincent de Gaulejac, Florence Giust-Desprairies et Fabienne Hanique de la spécialité de Master sociologie clinique et psychosociologie, options recherche et professionnelle.
— Recrutement de Frédéric Blondel comme maître de conférences.
— Séminaire « Histoires de vie et choix théoriques ». Interventions de Danièle Linhart, Jean-Marc Lévy-Leblond, Irène Théry, Dominique Méda, François Dubet.

2010  :
— Colloque Les 40 ans du Laboratoire de Changement Social, Paris, juin 2010.
— XVIIe World Congress of Sociology, ISA, Göteborg, juillet 2010. Organisation de sessions du RC 46, « Crisis and change : New individual social actors ».
— Jornada Internacional de pràcticas clìnicas no campo social, Maringa, Brésil, novembre 2010.
— XVIth Conference on Projectics, San Sebastien, octobre 2010, « Sustenable Innovation, Management and Development ».
— Contrat Agroclinical financé par la Research Executive Agency / Marie Curie Actions (2010 - 2012) avec Eleni Tsiomidou, sous la direction de Vincent de Gaulejac.
— Contrat ANR “La déconnexion volontaire aux technologies de l’information et de la communication”, en collaboration avec les Universités de Ottawa, Pau, Bordeaux 3 et Toulouse Le Mirail, sous la responsabilité de Nicole Aubert.
— Publication de La société hypermoderne : ruptures et contradictions (L’Harmattan), coordonné par Nicole Aubert.
— Publication de Le sujet face aux contradictions des sociétés hypermodernes, par Klimis Navridis & Nikolas Christakis (eds.), Το υπερνεωτερικό υποκείμενο, Athènes.
— Recrutement de Nathalie Montoya comme maître de conférences.
— Séminaire « Histoires de vie et choix théoriques ». Interventions de Jeanne Favret-Saada, Marcel Fournier, Michel Pinçon et Monique Pinçon Charlot, Jacques Généreux.

2011  :
— ESCP, Colloque de la Nouvelle Revue de Psychosociologie, « Les risques psychosociaux », Université Paris-Diderot, Fête des lumières.
— XIe Congreso internacional de sociologia « Transformaciones sociales y desafios del sujeto », Montevideo, Uruguay.
— Colloque international « La recherche biographique enjeux et perspectives », Université de Lille 3.
— IVe Congrès de l’Association Française de Sociologie, « Création et innovation », Grenoble.
— Publication de Les tyrannies de la visibilité (érès) sous la direction de Nicole Aubert et Claudine Haroche.
— Publication de Jacqueline Barus-Michel & Adrian Neculau, Psihosociologia crizei, 2011, Bucarest, Editura Trei.
— Participation à la création de la Nouvelle revue du Travail.
— Soutenance de thèse de Fernando Gastal de Castro, prix de thèse CAPES (Brésil).
— Séminaire « Histoires de vie et choix théoriques ». Interventions de Jean-Pol Tassin, Anne Vincent-Buffault, Philippe Descola, Sabine Delzescaux (pour Norbert Élias).

2012  :
— XIXe Congrès de l’Association Internationale des Sociologues de Langue Française, « Penser l’incertain », Rabat, juillet 2012, Penser l’incertain.
— Université de Florianopolis, Brésil, colloque « Violence et souffrance au travail »
— Jornada de estudos interdisciplinares do NEIFECS, UFRJ, Rio de Janeiro : « Introduçào a Sociologia clìnica »
— Participation à la création du DIM GESTES (groupe d’études sur le travail et la souffrance au travail), région Ile de France.
— Publication du Manifeste pour sortir du mal-être au travail par Vincent de Gaulejac et Antoine Mercier.
— Séminaire PRES (Paris 7, Paris 5, Paris 13, Sciences Po), « Sens et Croyances », avec Jacqueline Barus-Michel, Jean Philippe Bouilloud, Christine Delory-Monberger, Vincent de Gaulejac, Florence Giust-Desprairies, Danilo Martucelli, Anne Muxel.
— Séminaire « Histoires de vie et choix théoriques ». Interventions de, Etienne Tassin, Marcel Fournier (pour Émile Durkheim), Nicole Aubert, Judith Butler.
— Soutenance d’HDR de Fabienne Hanique, « La goutte d’huile, pour une sociologie clinique du travail et de l’intervention ».

2013  :
— Publication de La recherche clinique en sciences sociales, ouvrage collectif sous la direction de Vincent de Gaulejac, Florence Giust-Desprairies et Ana Massa, avec la collaboration des doctorants du LCS.
— Série de cours à l’Université de Complutense de Madrid, « Sociogìa clìnica : nuevos paradigmas para la intervencìon social, Escuela complutense de verano », avec les contributions de Jean-Philippe Bouilloud, Jacqueline Barus-Michel et Vincent de Gaulejac.
— Ve Congrès de l’Association Française de Sociologie, « Les dominations », Nantes, septembre 2013.
— Lancement des Ateliers de lecture du LCS, animés par Pascal Fugier avec la participation de l’ensemble des doctorants.
— Parution de Le métier d’AMP. La construction identitaire d’une profession (Dunod) par Florence Giust-Desprairies.
— Séminaire « Histoires de vie et choix théoriques ». Interventions de Roland Gori, Marcel Gauchet, Cynthia Fleury.

Perspectives

1er janvier 2014 : Rapprochement du Laboratoire de Changement Social et du Centre de Sociologie des Pratiques et des Représentations Politiques et constitution d’un laboratoire commun, le Laboratoire de Changement Social et Politique (LCSP) qui s’inscrit dans une dynamique de pluridisciplinarité et d’interdisciplinarité autour de la question du changement et de ses modalités.

Le LCSP, placé sous la direction de Patrick Cingolani, alliera la perspective clinique et la perspective critique dans l’investigation des figures ambivalentes du changement entre émancipation et assujettissement.

Mentions légales | Espace privé