Laboratoire du Changement Social et Politique


Membres


Les masters


Plateforme des savoirs critiques


Revues et collections


Liens externes


Dernières Parutions





Patrick Cingolani

Professeur de sociologie (Directeur du LCSP)



Laboratoire de Changement Social et Politique
Bâtiment Olympe de Gouges, Bureau 601
01 57 27 64 82

Dernier ouvrage paru :
Révolutions précaires – essai sur l’avenir de l’émancipation, La découverte, 2014. Page de présentation.

Communications récentes :
Colloque sur le revenu de base au Sénat le 19 mai 2015

Communication du mardi 22 septembre 2015 à l’Institut Tribune Socialiste, intitulée : "Indépendance, précarité, et société salariale"

À télécharger :

- L’exil du précaire, texte intégral, 1986

L’exil du précaire est l’un des premiers à avoir abordé l’expérience des précaires d’une manière non-univoque. A partir d’entretiens menés dans les années 80, il montre comment les enjeux d’autonomie et ceux de réalisation personnelle passent par l’activité et par des usages et des tactiques du travail précaire. Sans concessions à l’égard des dérégulations du travail et des normes d’emploi, ce livre n’en est pas moins une réflexion critique sur la subordination et les formes sociales d’assignation au travail subordonné.

- L’interminable pérégrination, 1994

Cet article revient sur les formes de circulation associées à l’imaginaire de la route dans les années 60-70, tout en cherchant à interroger leurs significations alternatives. A partir du paradigme cynique, l’article suit ces formes originales d’une socialisation contestataire qui passent par l’horizontalité et par l’action directe – trouvant un écho dans l’actualité la plus immédiate des organisations contestataires contemporaines, notamment dans l’expérience de la Nuit debout.

- Le désenchantement de la question sociale, 1995

Cet article ouvre un débat avec le livre de Robert Castel, Les métamorphoses de la question sociale, Fayard, 1995. Le paradigme de l’intégration est-il suffisant pour penser la question sociale ? Et le mouvement ouvrier ainsi que tant d’autres mouvements ne doivent-ils pas être pensés dans leurs potentialités utopiques et d’échappée. N’est-ce pas alors aussi à partir de cet angle que doivent être compris les mouvements contemporains sur le travail dans leurs capacités à porter le droit certes mais surtout de nouveaux droits.

- L’interprétation de l’insurrection communale, 2006

A l’occasion d’un hommage à Miguel Abensour, à l’UNESCO en 2006, la tentative de cerner l’actualité de la Commune de Paris au seuil du XXIe siècle.

- The Precariat and the Plebeian Principle, 2015

The following text is the translation of the book Révolutions précaires – Essai sur l’avenir de l’émanciaption, chapter 2. It seeks is to define the expectations surrounding independent work today, in light of the quest for emancipation which was at stake in the reflections of Louis Gabriel Gauny, a 19th century artisan whose writings were exhumed by Jacques Rancière. By linking the practices of contemporary culture workers with those of laborers seeking emancipation, it underscores the ambivalence which pervades independent work, or piecework, in both experiences alike.





Documents

CV (pdf, 60.8 ko).
L’exil du précaire, texte intégral, 1986 (pdf, 6.2 Mo).
The Precariat and the Plebeian Principle (pdf, 215.8 ko).
Le désenchantement de la question sociale, 1995 (pdf, 1.4 Mo).
L’interprétation de l’insurrection communale, 2006 (pdf, 1.2 Mo).
L’interminable pérégrination, 1994 (pdf, 1.1 Mo).


Mentions légales | Espace privé